• Cours actuel 0.7500 $
  • Prix de l'or 1196.80 $
 
 
Année en cours

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
 
 
 
 
 

Nouvelles

16 août 2018

Midland débute les travaux de décapage sur ses projets de métaux de base avec Altius et amende son alliance stratégique

Montréal, le 16 août 2018. Exploration Midland inc. (“Midland“) (TSX-V : MD) et Altius Minerals Corporation (“Altius”) (TSX:ALS) ont le plaisir d’annoncer la reprise des travaux d’exploration d’été 2018 sur leurs projets d’exploration de métaux de base détenus conjointement (50 %-50 %) à la Baie-James, sur les projets Shire (zinc) et Moria (nickel-cuivre-cobalt. La campagne d’exploration comprendra le décapage mécanique des indices à hautes teneurs et des anomalies géophysiques identifiés en 2017, l’échantillonnage de sols ainsi que de la prospection et cartographie géologique.

Le projet de zinc Shire est situé dans une zone peu explorée à environ 80 kilomètres à l’est de Némaska, Eeyou Istchee, Québec. Il a été initié suite à la découverte en juillet 2017 d’un indice de zinc à haute teneur (indice O’Connor) interprété comme étant un horizon exhalatif d’un amas sulfuré volcanogène, qui a titré jusqu’à 7,53% Zn en échantillons choisis (notez que les teneurs obtenues dans les échantillons choisis ne sont pas représentatives des zones minéralisées). L’échantillonnage en rainures réalisé sur O’Connor en octobre 2017 a titré jusqu’à 4,85% Zn sur 1,17 mètre dans des sulfures massifs et des exhalites quartzeuses (notez que toutes les épaisseurs rapportées dans ce communiqué sont des épaisseurs apparentes ; les épaisseurs vraies ne peuvent être déterminées présentement). La zone de sulfures zincifères reste ouverte vers le nord ainsi que vers l’est, sous des dépôts de surface plus épais. Une campagne de décapage mécanisée débutera dans quelques jours pour tester les extensions possibles en surface de cette nouvelle zone minéralisée.

Un levé électromagnétique héliporté (VTEM) réalisé en octobre 2017 à Shire a démontré que l’indice O’Connor est localisé sur un conducteur d’envergure régionale de plus de 15 km de long et qui demeure ouvert vers l’est. Le suivi sur le terrain de quelques anomalies VTEM en octobre 2017 a identifié des sulfures massifs à pyrite-pyrrhotite et des horizons stratiformes de quartz-pyrite-pyrrhotite à d’autres endroits le long du conducteur régional, à 2,5 kilomètres et à 4,5 kilomètres respectivement à l’est de l’indice O’Connor. Durant les prochaines semaines, de l’échantillonnage de sols systématique sera réalisé sur ce niveau exhalatif régional. Les sols seront analysés par un analyseur XRF portable pour obtenir des résultats quasi instantanés. Les meilleures anomalies combinées VTEM et de sols en zinc seront immédiatement investiguées par du décapage mécanisé. De la prospection et de la cartographie géologique seront également réalisées sur le reste la ceinture volcanique à l’est, qui reste majoritairement inexplorée.

Le projet de nickel-cuivre-cobalt Moria est localisé à environ 12 kilomètres au sud-est du projet d’or Eau Claire et à environ 25 kilomètres à l’est du barrage Eastmain-1 d’Hydro-Québec. Le projet a débuté en août 2017 avec la découverte de l’indice Gimli, qui a titré jusqu’à 1,13 % Ni, 0,11 % Cu et 0,07 % Co en échantillons choisis  (notez que les teneurs obtenues dans les échantillons choisis ne sont pas représentatives des zones minéralisées) et 0,8 % Ni, 0,06 % Co et 0,075 % Cu sur 0,8 mètre en rainure (notez que toutes les épaisseurs rapportées dans ce communiqué sont des épaisseurs apparentes ; les épaisseurs vraies ne peuvent être déterminées présentement). La zone minéralisée identifiée en rainures à Gimli est ouverte vers le nord sous des dépôts de surface plus épais. L’indice Gloin, situé à 100 mètres à l’est de Gimli, a titré jusqu’à 0,78 % Ni en échantillons choisis (notez que les teneurs obtenues dans les échantillons choisis ne sont pas représentatives des zones minéralisées). Les résultats d’analyses montrent une corrélation nickel-soufre parfaite, ce qui suggère que l’essentiel du nickel se trouve dans les sulfures et non dans les silicates réfractaires. Ceci est confirmé par les observations pétrographiques qui montrent une abondance de pentlandite. Les teneurs en nickel recalculées à 100 % sulfures pour Gimli et Gloin sont d’environ 14 % Ni. La campagne 2018 sur Moria consistera au décapage mécanique pour étendre la zone minéralisée de Gimli et pour explorer l’intervalle d’environ 100 mètres de large séparant les indices Gimli et Gloin.

Le levé héliporté VTEM réalisé en octobre 2017 sur Moria indique que les indices Gimli et Gloin sont situés sur une anomalie magnétique orientée NE-SO d’environ 3,5 kilomètres de long, coïncidente avec le dyke de méta-pyroxénite magnétique hôte de la minéralisation. Des anomalies VTEM situées près du dyke principal seront décapées. Un second dyke de méta-pyroxénite similaire au précédent a également été confirmé par les travaux de terrain, et des anomalies qui lui sont associées seront également investiguées par décapage.

Amendement de l’Alliance Stratégique :

Midland est heureuse d’annoncer qu’elle a amendé le protocole d’entente de l’alliance stratégique de la Baie James signé le 30 mars 2017 (le « Protocole ») comme suit:

  • Altius échangera ses intérêts de 50 % dans les projets Elrond, Gondor, Helms Deep, Isengard, Minas Tirith, Moria et Shire (les « Projets Désignés ») pour 461 487 actions ordinaires de Midland évaluées à 507 636 $, ce qui correspond à la portion d’Altius dans les dépenses d’exploration sur les Projets Désignés;
  • Altius souscrira 198 386 actions ordinaires de Midland à 1,10 $, ce qui correspond à la portion d’Altius dans le budget d’exploration de la phase 2 approuvé pour 2018;
  • Altius souscrira des actions ordinaires additionnelles correspondant à la portion d’Altius dans les futurs budgets d’exploration sur les Projets Désignés, évaluées au prix du marché;
  • Tous les projets désignés requerront l’enregistrement d’une redevance de 2 % des produits nets d’affinage à 50 %-50% pour chaque partie (« Redevance de l’Alliance »), avec un droit mutuel de première offre sur la vente de tout intérêt dans les Redevances de l’Alliance.

Le Protocole expire le 31 décembre 2019, avec une option de continuer l’Alliance pour deux années additionnelles. La durée du Protocole peut être réduite ou augmentée avec l’accord mutuel des parties.

Contrôle de la qualité

Les échantillons de roche du projet sont analysés par pyroanalyse standard sur des fractions de 30 grammes avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique aux laboratoires ALS de Val-d’Or (Québec) ou de Sudbury (Ontario). Tous les échantillons ont également été analysés pour plusieurs éléments par une méthode ICP-AES avec dissolution à quatre acides. Les échantillons dépassant 1 % zinc ou nickel ont été réanalysés par ICP-AES 4-acides optimisés pour les hautes teneurs. Le design du programme d’exploration et l’interprétation des résultats est effectué par des personnes qualifiées utilisant un programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité conforme aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’utilisant de standards et de blancs à chaque 20 échantillons. 

Ce communiqué de presse a été préparé par Sylvain Trépanier, P.Géo., Vice-président Exploration Baie-James et Nord-du-Québec chez Midland, « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico Eagle ltée, IAMGOLD Corporation, Minière Osisko inc., Altius Minerals Corporation, SOQUEM INC., Les Métaux NioBay inc. Mines Abcourt inc et le Fonds d’exploration minière du Nunavik. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin d’améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

À propos d’Altius

Altius détient directement ou indirectement des redevances et flux divers qui génèrent du revenu à partir de 15 mines en opération. Ils sont localisés au Canada et au Brésil et produisent du cuivre, zinc, nickel, cobalt, fer, potasse et charbon thermique et métallurgique. Le portefeuille inclue également de nombreuses redevances pré-développement couvrant un large spectre de substances minérales et de juridictions. De plus, Altius détient un portefeuille étendu de projets au stade d’exploration qui ont été générés pour faire des ententes avec des partenaires de l’industrie et qui résultent en de nouvelles redevances et intérêts minoritaires. 

Altius a 43 215 026 actions ordinaires émises et en circulation qui sont cotées sur la Bourse de Toronto au Canada sous le symbole boursier ALS. Elle est membre des indices S&P/TSX Small Cap et S&P/TSX Global Mining.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :

Gino Roger, Président et Chef de la direction

Tél. : 450 420-5977

Téléc. : 450 420-5978

Courriel : info@midlandexploration.com

Site Web : www.explorationmidland.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.


Document(s)



  © 2018 Midland Exploration - Tous droits réservés