• Cours actuel 1.1200 $
  • Prix de l'or 1331.50 $
 
 
Année en cours

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
 
 
 
 
 

Nouvelles

21 janvier 2019

Midland complète un levé aéroporté et identifie de fortes et vastes anomalies de sols en cuivre et molybdène sur son projet Mythril

Montréal, le 21 janvier 2019. Exploration Midland inc. (“Midland“)(TSX-V : MD) a le plaisir d’annoncer les résultats d’un levé de géochimie de sols (horizon B) et de levés géophysiques (mag-EM) réalisés sa découverte Mythril (100% Midland).

Faits saillants

·       Zone continue d’anomalies de sols en cuivre d’au moins 2,4 kilomètres de long, observée sur chaque ligne du levé, et de 25 à 250 mètres de large. Les anomalies les plus fortes et plus larges en cuivre (jusqu’à 0,12 % Cu dans le sol) sont situées sur la dernière ligne à l’ouest, et sont encore ouvertes et inexpliquées.

·       Anomalies en molybdène coïncidentes avec les anomalies en cuivre, mais clairement plus fortes dans la partie est du système connu. Zonation Cu vs. Mo similaire observée dans les indices de surface et les champs de blocs ; typique des grands systèmes magmatiques-hydrothermaux, avec Cu plus élevé dans les parties peu profondes/froides, et Mo plus élevé dans les parties profondes/plus chaudes.

·       Résultats préliminaires d’un levé magnétique-électromagnétique aéroporté indiquent que les occurrences connues de Cu-Au-Mo-Ag sont situées sur la bordure nord d’une forte anomalie magnétique qui est continue latéralement.

La découverte Mythril est située à environ 7 kilomètres au sud de la route Trans-Taïga, Baie-James Eeyou Istchee, Québec. En seulement neuf jours de prospection en 2018, 11 nouveaux indices de cuivre-or-molybdène-argent et 2 indices de molybdène ont été découverts en surface, titrant des valeurs telles que 2,74 % Cu, 0,44 g/t Au, 0,06 % Mo, 24,3 g/t Ag sur 2,7 mètres en rainures sur l’indice Celeborn (ouvert dans toutes les directions), et 0,55 % Cu, 0,26 g/t Au, 0,25 % Mo et 5,39 g/t Ag sur 3,3 mètres sur l’indice Galadriel (ouvert au sud et à l’ouest). Cinquante-sept (57) échantillons choisis d’affleurements minéralisés répartis sur 2 kilomètres latéralement ont titré une moyenne de 2,03 % Cu, 0,48 g/t Au, 0,18 % Mo et 18,30 g/t Ag. Cent seize (116) blocs minéralisés ont été découverts, titrant une moyenne de 1,92 % Cu, 0,87 g/t Au, 0,11 % Mo et 20,7 g/t Ag en échantillons choisis. Les blocs sont répartis sur presque 3 km le long de la stratigraphie. La plupart des blocs sont anguleux et interprétés comme étant d’origine locale. Le système minéralisé à Cu-Au-Mo-Ag est d’une longueur de plus de 2 kilomètres, basé sur les indices de surface. Les dimensions complètes du système ne sont pas encore connues. Notez que les échantillons choisis sont de nature sélective et les teneurs obtenues ne sont pas représentatives des zones minéralisées.

Résultats du levé de sol 2018

Les résultats d’un vaste levé de sol horizon-B sont maintenant pleinement disponibles. Ils montrent clairement une zone continue d’anomalies de sols en cuivre qui a au moins 2,4 kilomètres de longueur, observée sur chaque ligne du levé, et de 25 à 250 mètres de largeur. Les indices et les champs de blocs à Cu-Au-Mo-Ag connus se trouvent à l’intérieur de cette importante zone d’anomalies en cuivre. La zone anomale en cuivre est à la fois plus vaste et plus forte (jusqu’à 250 mètres de largeur) dans les deux lignes les plus à l’ouest, avec les valeurs les plus fortes dans la dernière ligne (jusqu’à 0.12 % Cu dans les sols) ; elle est ouverte vers l’ouest et demeure inexpliquée dans ce secteur. La zone anomale en Cu de 2.4 km de long semble disparaître à l’est de l’indice le plus à l’est connu à ce jour. Cependant, une zone de dépôts glaciaires beaucoup plus épais est observée dans le secteur est et pourrait masquer la signature géochimique d’une minéralisation sous-jacente. Noter qu’un bloc de paragneiss minéralisé en cuivre a été découvert dans ces dépôts glaciaires en octobre. Ce bloc ne peut provenir des indices connus, puisque toutes les directions de transport glaciaires du secteur sont vers l’ouest. Une forte anomalie de sols en cuivre±molybdène est observée dans un échantillon du coin nord-est du levé près d’un lac, là où les dépôts glaciaires sont plus minces, indiquant possiblement une continuité de la minéralisation dans ce secteur.

Des zones évidentes d’anomalies de sols en molybdène se superposent à la fois aux anomalies de sols en cuivre et aux zones minéralisées et champs de blocs connus. Les anomalies de sol les plus fortes en molybdène se trouvent dans la partie centrale et est du système minéralisé connu. Cette zonation Cu vs. Mo est également clairement observée dans les échantillons de roche (affleurements et blocs), avec des valeurs en Mo dans les roches relativement plus élevées dans partie centrale du système, et encore plus élevées dans la partie est. Ce type de zonation Cu vs. Mo est typique des grands systèmes magmatiques-hydrothermaux, avec Mo enrichi dans les portions plus chaudes/profondes du système, et des zones relativement plus enrichies en Cu dans les portions plus superficielles ou plus froides.

Levé magnétique-électromagnétique complété

Un levé magnétique-électromagnétique héliporté de 2483 kilomètres-lignes a été complété en décembre 2018, couvrant le bloc principal du projet Mythril. Les résultats préliminaires du levé indiquent que les indices de Cu-Au-Mo-Ag connus se trouvent sur la bordure nord d’une anomalie magnétique forte et continue. Les données magnétiques et électromagnétiques finales seront disponibles dans les prochaines semaines.

Levé de polarisation provoquée

Un levé de polarisation provoquée (PP) devrait débuter dans les prochaines semaines. Il consistera en 163 kilomètres-lignes de PP gradient (200 mètres d’espacement entre les lignes), avec 52 kilomètres de PP dipôle-dipôle (100 mètres d’espacement entre les lignes), couvrant les indices connus.

Contrôle de la qualité

Le design du programme d’exploration et l’interprétation des résultats est effectué par des personnes qualifiées utilisant un programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité conforme aux meilleures pratiques de l’industrie, incluant l’utilisant de standards et de blancs à chaque 20 échantillons. Les échantillons de roche du projet sont analysés par pyroanalyse standard sur des fractions de 30 grammes avec fini par spectroscopie à plasma à couplage inductif (ICP-AES ; Au-ICP21) ou fini gravimétrique (Au-GRA21) aux laboratoires ALS de Vancouver (Colombie-Britannique). Tous les échantillons ont également été analysés pour plusieurs éléments par une méthode ICP-AES avec dissolution à quatre acides (ME-ICP61). Les échantillons dépassant 1 % cuivre, zinc, molybdène ou nickel ont été réanalysés par ICP-AES 4-acides optimisé pour les hautes teneurs.

Ce communiqué de presse a été préparé par Sylvain Trépanier, P.Géo., Vice-président Exploration Baie-James et Nord-du-Québec chez Midland, « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico Eagle ltée, IAMGOLD Corporation, Minière Osisko inc., Altius Minerals Corporation, SOQUEM INC., Les Métaux NioBay inc., le Fonds d’exploration minière du Nunavik et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin d’améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :

Gino Roger, Président et Chef de la direction

Tél. : 450 420-5977

Téléc. : 450 420-5978

Courriel : info@midlandexploration.com

Site Web : www.explorationmidland.com 

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

 


Document(s)

icône
(Document PDF - 1,49 Mo)


  © 2019 Midland Exploration - Tous droits réservés